Améliorez votre auto-estime grâce à l'art-thérapie

1. Identifiez vos croyances, négatives, neutralisez-les!

La première étape vers une meilleure estime de soi consiste à identifier, puis à remettre en question, vos croyances négatives envers vous-même. Observez ce que vous pensez de vous-même. Par exemple, vous vous dites peut-être: “Je ne suis pas assez courageuse pour entreprendre telle chose” ou “Je n’ai pas d’amis”. Seconde étape, cherchez des preuves qui contredisent ces affirma- tions. Notez les déclarations et les preuves, et revenez-y de temps e temps.

2.Notez les aspects positifs de votre personnalité

Vous pouvez écrire des choses positives sur vous-même, comme le fait d’être bon dans un sport, ou des choses gentilles que les gens vous ont dites. Lorsque vous commencez à vous sentir nulle ou déprimée, reprenez vos notes. Au début, vous vous surprendrez à retomber souvent dans vos mauvaises habitudes, mais avec un ef- fort régulier, vous commencerez à être plus positive et à renforcer votre auto-estime.

3. Consrtuire des relations positives et éviter les relations négatives

Certaines personnes, certaines relations sociales, vous font vous sentir mieux que d’autres. Si face à certaines personnes vous vous sentez mal dans votre peau, évitez les rencontres.

4. Accordez-vous une pause

Il n’est pas nécessaire d’être parfait à chaque heure de la journée. Vous n’avez même pas besoin de vous sentir bien dans votre peau tout le temps. L’estime de soi varie d’une situation à l’autre, d’un jour à l’autre et d’une heure à l’autre. Certaines personnes se sentent détendues et positives avec leurs amis et collègues,mais mal à l’aise et timides avec les étrangers. D’autres peuvent se sentir totalement maîtres d’eux-mêmes au travail, mais avoir du mal à s’intégrer socialement (ou inversement). Accordez-vous une pause. Nous avons tous des moments où nous nous sentons un peu déprimés ou avons plus de mal à garder confiance en nous. L’essentiel est de ne pas être trop dur avec soi-même. Ne soyez pas trop critique.

5. Apprenez à dire non

Les personnes ayant une faible estime de soi ont souvent du mal à se défendre ou à dire non aux autres. Cela signifie qu’elles peuvent être surchargées à la maison ou au travail, car elles n’aiment pas refuser quoi que ce soit à qui que ce soit. Cependant, cela peut accroître le stress. Le développement de l’affirmation de soi, par exemple en refusant certaines sollicitations, peut donc contribuer à améliorer l’estime de soi.  

6. Améliorez votre santé améliorez votre santé physique

Il est beaucoup plus facile de se sentir bien dans sa peau quand on est en bonne santé et en forme. Cependant, les personnes ayant une faible estime d’eux-mêmes se négligent. Elles ne pensent pas qu’elles “méritent” qu’on s’occupe d’elles. Faites de l’exercice, faites en sorte de bien manger et de dormir suffisamment. C’est aussi une bonne idée de prendre le temps de se détendre et de faire quelque chose que vous avez envie de faire. Vous constaterez peut-être que de simples changements de ce type peuvent faire une énorme différence dans votre vision globale.

7. Relevez des défis

Les personnes ayant une faible estime de soi évitent souvent les situations difficiles. Une façon d’améliorer votre auto-estime consiste à relever un défi. Cela ne signifie pas que vous devez tout faire vous-même. Une partie du défi peut impliquer de chercher de l’aide quand vous en avez besoin.

8. Identifiez vos compétences et développez-les

L’estime de soi se construit en démontrant de réelles capacités et réalisations dans les différents domaines de notre vie. Si vous êtes fier d’être un bon cuisinier, organisez davantage de dîners. Si vous êtes un bon coureur, inscrivez-vous à des courses et en- traînez-vous. Déterminez vos compétences de base et trouvez des opportunités qui les mettent en valeur.

9. Apprenez à accepter les compliments

Lorsque nous nous sentons mal dans notre peau, nous avons tendance à être plus résistants aux compliments. Fixez-vous pour objectif d’accueillir les compliments lorsque vous les recevez, même s’ils vous mettent mal à l’aise.

10. Sortez de votre spirale négative

Malheureusement, lorsque notre auto-estime est faible, nous ris- quons de la détériorer encore davantage en faisant notre autocri- tique. Puisque notre objectif est d’améliorer notre estime de soi, nous devons remplacer l’autocritique par l’autocompassion. Plus précisément, chaque fois que votre monologue intérieur autocri- tique entre en jeu, demandez-vous ce que vous diriez à un ami cher s’il était dans votre situation et adressez-vous ces commen- taires . Vous éviterez ainsi de nuire davantage à votre estime de soi par des pensées critiques, vous contribuerez plutôt à la renforcer.