Boustez votre concentration grâce à l'art thérapie

Il n’est pas toujours évident de rester concentré sur une tâche. Lorsque votre attention baisse, vous vous sentez frustrée et stressée. Nos tâches quotidiennes semblent interminables... Voici des pistes qui ont fait leurs preuves pour booster votre concentration ! La plupart du temps, ce sont les distractions en tout genre qui empêchent de bien se concentrer. Avant même de tester nos méthodes, vous devez vous écarter de ces distractions.

Chasser les distractions

Il s’agit de laisser votre téléphone en mode avion, loin de vous, le temps d’effectuer votre travail. Pour ne pas céder à la tentation, vous pouvez le laisser dans une autre pièce. Vous devez vous interdire de l’utiliser durant votre temps de travail. Il en est de même pour les autres distractions : la télévision, les jeux vidéo, les magazines... Il vous faut prendre de la distance avec ces activités. Les distractions peuvent aussi provenir de l’endroit dans lequel vous travaillez. Arrangez-vous pour trouver des lieux adaptés à votre concentration. La bibliothèque municipale est le lieu idéal pour rester concentré sur une tâche : c’est un espace calme qui appelle au sérieux et au travail.

Se fixier des objectifs

Les di cultés de concentra on viennent parfois du fait que vous n’arrivez pas à savoir pourquoi vous travaillez. Vous ne savez pas vraiment où votre tra- vail vous mène. Pour remédier à cela, il est impor- tant de se xer des objec fs. Commencez par les objec fs de votre journée : prévoyez un nombre de tâches le ma n, et un nombre de tâches l’après-mi- di. Demandez-vous quel objec f vous souhaitez a eindre à la n de la journée. Faites-vous des « To-do list », soit des listes de ce que vous devez accomplir chaque jour de la semaine. Le week-end, faites un bilan des tâches accomplies grâce à ces listes. Vous pouvez aussi xer vos objec fs dans la durée : au lieu de vous concentrer uniquement sur un jour ou une semaine, prévoyez le mois qui vient. Grâce à ce e méthode, vous saurez pourquoi vous vous levez chaque ma n, et ce que vous avez à accomplir.

Hiérarchiser les tâches

Être organisé est nécessaire pour booster votre concentra on. A ribuez à vos tâches du jour un niveau de priorité : les tâches ayant une priorité élevée et celles ayant une priorité faible. E ectuez les tâches les plus importantes en premier. Vous serez moins stressés puisqu’il ne vous restera que les tâches secondaires. De même, commencez tou- jours par les tâches que vous trouvez pénibles. Ce sont toujours celles que vous repoussez et que vous ne faites jamais. S’occuper de ces tâches en premier permet d’être plus concentré et de s’en débarrasser plus vite.

Faire des Pauses et de reposer 

Dans la journée, votre cerveau a besoin de pauses et de repos. C’est nécessaire pour booster la concentra on. Le midi, autorisez-vous une pause d’au moins 1h, voir 1H30. Prenez le temps de man-ger, prendre l’air et vous aérez la tête. Le ma n et l’après-midi, prenez des pauses de 10 ou 15 mi- nutes, même si vous avez beaucoup de travail. Ce ne sera pas une perte de temps car votre concen- tra on aura été boostée. Vous serez plus e caces. Si vous sentez que votre corps tombe de fa gue, faites une micro-sieste. Selon une étude de l’uni- versité Paris-Descartes, une sieste de 30 minutes au cours de la journée neutraliserait les e ets de manque de sommeil. Prenez garde à ne pas dormir plus de 30 minutes. L’idée est de vous reposer un court moment, pas de ra raper votre nuit au beau milieu de la journée. Ces moments de calme et de repos vous aideront à travailler plus e cacement, et auront un réel impact sur votre concentra on.  

Avoir une bonne hygiène de vie

Vous êtes davantage concentrés lorsque votre corps est en bonne santé et qu’il se nourrit bien. Une bonne hygiène de vie commence par un sommeil de qualité. Les micros-siestes ne sont pas forcément nécessaires si vous arrivez à bien dormir la nuit. Il faut vous xer un rythme régulier de sommeil, en vous couchant et en vous levant à la même heure. De même, vous devez éviter les écrans et autres distrac ons, au moins 1h avant de vous coucher. Veillez aussi à avoir une alimenta on équilibrée et variée. Certains aliments trop gras ou trop sucrés nuisent parfois à votre concentra on. Vos repas doivent vous donner de l’énergie sans être trop lourds. Pour le midi, les aliments comme les pâtes, les légumes verts ou les œufs (en pe te quan té bien sûr) sont e caces pour bien vous nourrir. Vous pouvez aussi vous autoriser un mor- ceau de viande s’il n’est pas trop gras. L’hydrata- on est également un élément qui joue sur votre concentra on. Le Programme Na onal Nutri on et Santé (PNNS) recommande de boire 1,5 litres d’eau par jour. Pensez à boire régulièrement au cours de la journée, cela augmentera votre concentra on et votre produc vité. Entretenez aussi votre corps en ayant une ac vité spor ve régulière. L’exercice vous aide à vous défouler, à prendre une pause et à travailler plus e cacement. Il a un impact posi f sur votre concentra on.

Exercez votre cerveau

Le cerveau, tout comme le corps, a aussi besoin d’entraînement ! Certains jeux peuvent vous aider à travailler et augmenter votre concentra on : les sudokus, les mots croisés, les échecs, les puzzles, les jeux de mémoire. Passez environ 20 minutes par jour sur ces exercices, et vous parviendrez à surmonter vos di cultés de concentra on. Ils habituent votre cerveau à la ré exion et ac vent votre mémoire. Vous pouvez aussi travailler votre concentra on au cours de vos tâches quo- diennes, ou de vos déplacements. Par exemple, compter le nombre d’escaliers d’un bâ ment. Calculer de tête le prix total de vos courses. Ce sont de pe ts ré exes qui vous forcent à vous concentrer et qui vous perme ent d’améliorer ce e concentra on.

Faites des bilans

A la n de la journée, analysez votre capacité de concentra on. Avez-vous accompli toutes vos tâches ? Si ce n’est pas le cas, pourquoi ? Qu’est- ce qui vous a déconcentré ? Avez-vous appliqué ces conseils ? Pourquoi n’ont-ils pas fonc onné ? Avez-vous de nouvelles tâches urgentes pour le lendemain ? Répondez honnêtement à ces ques- ons, et changez certaines habitudes, établissez de nouveaux objec fs pour le lendemain. En fai- sant des bilans, vous vous rendrez compte de vos di cultés et des e orts que vous devez fournir. Vous serez ères de vous lorsque vous verrez vos progrès au l du temps !